Bouffonnerie

Le personnage de Baudelaire entre de façon décisive dans la composition de sa gloire. Son histoire a été pour la masse des lecteurs petits-bourgeois une image d’Épinal, la « carrière d’un débauché » illustrée. Cette image a beaucoup contribué à la gloire de Baudelaire, même si ceux qui la propagèrent ne comptaient guère au nombre de sesLire la suite « Bouffonnerie »

Asile

La foule n’est pas seulement le plus récent asile du réprouvé ; c’est aussi la plus récente drogue de ceux qui sont délaissés. Le flâneur est un homme délaissé dans la foule. Il partage ainsi la condition de la marchandise. Il n’a pas conscience de cette situation particulière, mais elle n’en exerce pas moins sonLire la suite « Asile »

Modernité & barbarie

Ce mot barbarie, qui est venu peut-être trop souvent sous ma plume, pourrait induire quelques personnes à croire qu’il s’agit ici de quelques dessins informes que l’imagination seule du spectateur sait transformer en choses parfaites. Ce serait mal me comprendre. Je veux parler d’une barbarie inévitable, synthétique, enfantine, qui reste souvent visible dans un art parfait (mexicaine,Lire la suite « Modernité & barbarie »

Correspondances

La Nature est un temple où de vivants piliersLaissent parfois sortir de confuses paroles ;L’homme y passe à travers des forêts de symbolesQui l’observent avec des regards familiers. Comme de longs échos qui de loin se confondentDans une ténébreuse et profonde unité,Vaste comme la nuit et comme la clarté,Les parfums, les couleurs et les sonsLire la suite « Correspondances »